Aller au contenu Aller à la recherche

Richebourg

Bienvenue sur le site officiel

Rechercher Deplier le champs de recherche

Formulaire de recherche

Contenu de la page

Accueil » Le Village » Circulation/Alerte » Accès Centenaire Bataille de la Lys » Un Grand Merci

Un Grand Merci

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous tenons à nous vous informer que nous sommes désolés du désagrément que la commémoration de lundi dernier a pu occasionner.


Il nous a été reproché un manque de communication quant aux déviations mises en place. Sachez que par mesure de précaution et sécurité, les informations arrivaient à la minute. Elles émanaient de façon sporadique de l’Elysée et de la Préfecture, il nous était donc difficile d’être précis. Il en était de même lors des nombreuses réunions en amont.


De plus, quelle aurait été la crédibilité de plus amples renseignements, alors que le jour même, le Président de la République Française arrivait à Lesquin, alors que nous l’attendions à Richebourg, occasionnant ainsi une adaptation des mesures de sécurité, à la toute dernière minute. Notre communication aurait, inévitablement, été inexacte.


Nous précisons aussi, que contrairement à ce que certains ont pu avancer, cette manifestation n’a absolument pas été gérée par la commune, et n’a donc pas engendré de frais. Tout a été pris en charge par l’Ambassade du Portugal et l’Elysée.


Nous indiquons également que c’est suite à l’invitation du Président du Portugal que le Président de la République Française, Emmanuel Macron, était à Richebourg.


Nous regrettons à ce titre (comme beaucoup) que la médiatisation de cet événement n’ait eu qu’une portée régionale et non nationale, alors qu’elle fut totale au Portugal.


UN GRAND MERCI AUX ENFANTS DES ECOLES (VIEILLE-CHAPELLE & RICHEBOURG) POUR LEUR INVESTISSEMENT ET LEUR PRESTATION. Aux dires des parents d’élèves, cette journée restera gravée dans leur mémoire.
Un grand merci également à toutes les équipes (les élus et l’ensemble du personnel municipal) qui étaient à pied d’œuvre dès 5h30.


Enfin, au-delà des gènes que cette célébration a pu occasionner, rappelons nous que l’objet était de commémorer la mémoire des soldats portugais morts pour la liberté de la France.


L’équipe municipale